Google a déjà publié un certain nombre de fonctionnalités liées au COVID sur son application Maps, notamment en notant les retards de transit potentiels dus à l’épidémie, l’occupation relative des entreprises locales et le marquage des emplacements des sites de test COVID à proximité. Mercredi, Google a annoncé une autre nouvelle fonctionnalité qui informera les utilisateurs de la multiplication des nouveaux cas de virus dans la région où ils souhaitent se rendre.

Google

Plus précisément, la société a publié une nouvelle couche pour Maps qui affiche la moyenne sur sept jours des nouveaux cas de COVID pour 100000 personnes et note si ce taux d’infection augmente ou diminue. Cette couche tire ses données de diverses sources, notamment l’Université Johns Hopkins, le New York Times, et Wikipédia, qui à son tour obtiennent leurs données auprès d’organismes tels que l’Organisation mondiale de la santé, les gouvernements nationaux et les hôpitaux de la région.

La nouvelle couche fonctionnera pour les 220 pays de la planète et commencera à se déployer sur iOS et Android tout au long de cette semaine.

Lire aussi  The Morning After: les consoles de nouvelle génération sont vraiment grandes