Lorsque la NASA revient sur la Lune dans le courant de 2024, elle souhaite disposer d’un moyen efficace et fiable pour ses astronautes de communiquer entre eux, et elle se tourne vers le pionnier mobile Nokia pour obtenir de l’aide. Cette semaine, l’agence spatiale a déclaré qu’elle fournirait à Nokia 14,1 millions de dollars de financement pour construire un réseau cellulaire 4G LTE sur la surface lunaire. 

L’administrateur associé de la NASA, James Reuter, a déclaré United Press International le service cellulaire sur la Lune pourrait permettre la communication entre les habitats lunaires et les astronautes en explorant sa surface. Cela pourrait également permettre à l’agence de communiquer avec les engins spatiaux. « Avec le financement de la NASA, Nokia examinera comment la technologie terrestre pourrait être modifiée pour l’environnement lunaire afin de prendre en charge des communications fiables et à haut débit », a-t-il déclaré.

Le contrat fait partie d’un nouveau financement Artemis de 370 millions de dollars par la NASA annoncé cette semaine. Une grande partie de l’argent est allée à des entreprises comme SpaceX et United Launch Alliance. 

Ce n’est pas la première tentative de Nokia pour amener le LTE sur la Lune. En 2018, la société s’est associée à la société spatiale allemande PTScientists et au transporteur britannique Vodafone dans le cadre d’une mission de retour sur le site de l’atterrissage d’Apollo 17. Dans le cadre du projet, Nokia et Vodafone avaient prévu de construire un réseau LTE basé sur la Lune qui aurait envoyé une vidéo haute définition de la Lune à ceux d’entre nous ici sur Terre, mais la mission n’a jamais démarré.

Lire aussi  La division sport automobile de BMW annonce le premier véhicule électrique basé sur l'i4