Le plus récent aspirateur robot de Neato, le Neato D10, utilise une technologie basée sur LIDAR et un filtre HEPA qui capte pratiquement 100% des allergènes, indique la société. Il offre une autonomie de 150 minutes, la brosse la plus large et le plus grand bac à poussière du marché, soi-disant, et une nouvelle application MyNeato améliorée.

Le système basé sur LIDAR rend le Neato D10 jusqu’à 30% plus rapide que ses concurrents avec une navigation par caméra. Comme les modèles précédents de Neato, la forme en D permet à l’aspirateur d’atteindre les bords et les coins, et par conséquent, le D10 offre jusqu’à 70% de couverture en plus que ses concurrents arrondis.

Grâce à l’application mise à niveau, les utilisateurs pourront configurer leur Neato D10 en seulement six étapes. Comme promis, les aspirateurs Neato fonctionnent désormais avec les raccourcis Siri, ainsi qu’avec Alexa et Google Assistant. Vous pouvez mapper jusqu’à trois plans d’étage, définir le nettoyage des «zones», obtenir des résumés de nettoyage, choisir les modes turbo et éco et utiliser le démarrage et la planification à distance.

Neato a révélé le Neato D10, ainsi que des modèles légèrement appariés Neato D9 et Neato D8, à l’IFA 2020 à Berlin aujourd’hui. Les Neato D9 et Neato D8 utilisent la technologie de cartographie LaserSmart de la société et ont des durées d’exécution plus courtes que le D10, respectivement 120 minutes et 90 minutes.

La nouvelle gamme de produits devrait arriver en Amérique du Nord, en Europe et au Japon cet automne, mais la société n’a pas encore révélé les prix. Pour référence, son Botvac D7 Connected existant coûte 800 $. Cela place les aspirateurs robotiques de Neato dans la gamme de l’iRobot Roomba i7 +, qui se vendait à l’origine à 1000 $ mais est maintenant en vente à 700 $.

Lire aussi  Google prévoit d'interdire les publicités politiques post-électorales