Dans une série de tweets, le vice-président des Émirats arabes unis a exprimé son désir de voir un atterrisseur fabriqué aux Émirats arabes unis atteindre la lune. Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, qui est également le dirigeant de Dubaï, dit qu’un atterrisseur, surnommé Rashid (d’après son défunt père), serait lancé en 2024. En cas de succès, les EAU seront la quatrième nation, après les États-Unis, le ( ancien) Union soviétique et Chine, pour rejoindre notre voisin le plus proche. Comme PhysOrg note, plusieurs autres, dont l’Inde et Israël, ont tenté sans succès de faire le même voyage.

أطلقنا بحمد الله مشروعا إمارتيا جديدا لاستكشاف القمر.سيكون عبارة عن مستكشف قمري إماراتي الصنع سيهبط على سطح القمر في 2024 في مناطق لم تصلها البعثات البشرية السابقة لاستكشافها.أسمينا المستكشف القمري « راشد » تيمنا بباني نهضة دبي.والذي علمنا كيف تكون أحلامنا كبيرة وبعيدة.

– HH Sheikh Mohammed (@HHShkMohd) 29 septembre 2020

Al Maktoum a déclaré que le projet serait utilisé pour créer de nouvelles capacités techniques à travers les EAU et améliorer la recherche scientifique. Il a ajouté que le projet serait entièrement construit sur «les terres de l’État» et par des «ingénieurs émiratis». C’est différent de la précédente mission des EAU sur Mars, qui a été co-développée avec un certain nombre de collèges américains et construite à l’Université du Colorado. Le cheikh a ajouté que toutes les données découvertes seraient partagées avec tous les centres de recherche du monde entier. 

Lire aussi  La peau électronique réagit à la douleur comme un humain