Sony continue de résister à la tempête financière causée par la pandémie de coronavirus en cours. Dans ses derniers résultats trimestriels, le géant japonais a enregistré un chiffre d’affaires de 2,1 billions de yens (environ 20,2 milliards de dollars), ce qui est essentiellement stable par rapport au même trimestre de l’année dernière. (Si vous voulez être plus précis, la société a gagné 8,8 milliards de yens, soit 84,1 millions de dollars de moins.) Le bénéfice d’exploitation, cependant, est passé à 317,8 millions de yens (environ 3 millions de dollars), soit une hausse de 38,8 millions de yens (environ 372000 dollars) d’une année sur l’autre. -année. Pas mal pas mal.

Comme toujours, la majeure partie de cet argent provenait de PlayStation. La division a réalisé un chiffre d’affaires de 506,6 milliards de yens (environ 4,9 milliards de dollars), en baisse par rapport au trimestre précédent, mais de 52,2 milliards de yens (environ 501 000 dollars) de plus qu’il y a un an. Cela a conduit à 105 milliards de dollars (environ 1 milliard de dollars) de bénéfice d’exploitation lié aux jeux, ce qui est encore pire que les trois derniers mois, mais considérablement plus élevé que le même trimestre de l’année dernière. Le recul par rapport au trimestre précédent n’est pas trop surprenant. Les gens avaient désespérément besoin de se divertir au début de la pandémie, lorsque les restrictions de verrouillage étaient les plus strictes. Il n’est donc pas surprenant de constater une légère baisse, car ces limitations s’assouplissent lentement et les gens s’aventurent un peu plus à l’extérieur.

La société a vendu 1,5 million de consoles PS4 au cours de la période, soit 1,3 million de moins qu’à la même période l’an dernier. Le déclin du système est compréhensible, cependant, alors que la société se prépare à lancer la PlayStation 5 et son frère entièrement numérique. Les ventes de jeux ont atteint 80,9 millions – en baisse de 10 millions par rapport au dernier trimestre, mais en hausse de 10 millions d’une année sur l’autre – et 12,4 millions d’entre elles provenaient de studios appartenant à PlayStation. Une partie de ce succès peut être attribuée à Fantôme de Tsushima, qui a vendu 2,4 millions dans ses trois premiers jours. PlayStation Plus, quant à lui, est régulièrement passé à 45,9 millions d’abonnés, en hausse de près d’un million par rapport au trimestre précédent. Malheureusement, Sony n’a partagé aucun numéro PlayStation Now aujourd’hui.

Lire aussi  Les meilleurs jeux de société à offrir cette saison des fêtes

Le reste des affaires de Sony est un peu difficile. Le côté musique a généré des revenus de 230,8 milliards de yens (environ 2,2 milliards de dollars), ce qui était plus élevé qu’au même trimestre de l’année dernière. La division cinéma de Sony continue cependant de se débattre. La société n’a sorti que deux films aux États-Unis le trimestre dernier – La galerie des coeurs brisés et Le dernier quart de travail – dont aucun n’a fait beaucoup d’argent. À titre de comparaison, Sony a mis Spider-Man: loin de chez soi, Il était une fois à Hollywood et Le film Angry Birds 2 dans les salles au cours du même trimestre de l’année dernière. L’équipe des smartphones, quant à elle, n’a vendu que 600000 combinés au cours de la période de trois mois, ce qui est identique aux chiffres publiés l’année dernière. Je suppose que les gens ne se soucient pas du Xperia 1 ii.