Les caméras de la série A7S de Sony sont réputées pour leurs performances en basse lumière et leurs capacités vidéo, mais cela fait cinq longues années que nous n’avons pas vu un nouveau modèle. Le paysage sans miroir a radicalement changé au cours de cette période, avec le lancement de nombreuses caméras vidéo par des concurrents et Sony lui-même.

Maintenant, le 12 mégapixels, 3,500 $ A7S III est là et semble valoir la peine d’attendre. C’est la première caméra sans miroir capable de suivre les caméras vidéo professionnelles de Sony en termes de spécifications vidéo 4K, tout en bénéficiant de fonctionnalités importantes comme un écran rabattable. Et il inclut toujours l’incroyable performance ISO élevée pour laquelle la gamme A7S est connue.

Score TechQ – Sony A7S III: 95

Avantages
  • Qualité vidéo et photo exceptionnelle
  • Vidéo 4K 10 bits 120 ips
  • Stabilisation 5 axes
  • affichage rabattable
  • format compact
  • autofocus de pointe
Les inconvénients
  • Prix
  • résolution du capteur relativement faible

Sommaire

L’A7S III de 12,1 mégapixels de Sony valait l’attente de cinq ans. Il a la même incroyable capacité de faible luminosité que ses prédécesseurs, mais ajoute des fonctionnalités indispensables telles qu’une stabilisation améliorée, un écran tactile rabattable et une vidéo 4K jusqu’à 120 ips. La plage dynamique de la vidéo est considérablement améliorée, et il s’agit désormais d’une caméra run-and-gun et de vlog. En prime, si vous n’avez pas besoin d’images haute résolution, c’est l’un des appareils photo les plus rapides disponibles pour la photographie. Les plus gros inconvénients sont le capteur basse résolution et le prix élevé de 3500 $.

Cependant, les modèles récents de Canon semblaient impressionnants au début seulement pour avoir quelques problèmes ennuyeux, en particulier autour de la zone de surchauffe, lorsque j’ai pu les tester en personne. Pour voir si l’A7S III pouvait éviter ces accrocs, je l’ai emmené à Paris et dans la vallée de la Loire avant que le verrouillage de la France ne prenne effet – voici ce que j’ai découvert.

Carrosserie et manipulation

Galerie: examen de l’appareil photo sans miroir plein cadre Sony A7S III | 33 photos

33

  • +29

L’A7S III est presque identique à l’A7R IV, ce qui est une bonne chose car l’A7R IV est le meilleur appareil photo de Sony à ce jour. À 699 grammes, il est étonnamment léger compte tenu de toutes les technologies qu’il contient. Il semble également naturel à tenir et à utiliser, grâce à la poignée bien profilée et à l’assortiment de commandes manuelles logiquement placées.

Ceux-ci incluent des molettes de contrôle de prise de vue pour l’obturateur et l’ouverture, un joystick, une molette de commande, une molette de mode, une molette de compensation d’exposition et plusieurs boutons. Je souhaite que le sélecteur de mode ait un bouton poussoir pour verrouiller, afin que vous n’ayez pas à tenir le bouton maladroitement tout en tournant le cadran et je préfère également légèrement la disposition sur le S5 de Panasonic, car il a des cadrans dédiés et un bouton pour la prise de vue et les modes AF. Pourtant, la manipulation de cet appareil photo est parmi les meilleures.

Sony a enfin résolu son horrible système de menus et utilise désormais des dossiers en cascade comme les derniers appareils photo de Panasonic. Celles-ci facilitent grandement la recherche des paramètres et la mémorisation de l’endroit où vous vous trouvez, bien que certaines choses comme les fonctions de journal soient encore un peu difficiles à trouver. 

Mieux encore, les menus principaux et rapides peuvent être entièrement utilisés à l’aide de l’écran tactile de 3 pouces. Avec tous les appareils photo précédents de Sony, l’écran tactile n’était utile que pour régler la mise au point tactile. Désormais, vous pouvez régler les choses sans aucun bouton, ce qui est particulièrement utile lorsque vous filmez avec l’écran vers vous.

Il s’articule également pleinement, ce qui est vraiment un must de nos jours pour une caméra vidéo centrée. Il est désormais possible d’utiliser cette caméra pour le vlog ou la prise de vue en solo. 

Steve Dent / TechQ

Étant donné que Sony fabrique les viseurs électroniques OLED utilisés dans la plupart des appareils photo, il n’est pas étonnant que l’A7S III soit le premier à recevoir son nouveau viseur EVF de 9,44 millions de points. Il offre une énorme augmentation de 63% de la résolution par rapport à l’A7R IV, même si, franchement, je n’ai pas remarqué beaucoup de différence de netteté. (Curieusement, les images semblent être plus nettes lors de la lecture que lors de la prise de vue.) Cependant, elles sont un peu plus lumineuses, ce qui est toujours le bienvenu.

Une autre première pour Sony est le double, dual fentes pour cartes. Ils prennent en charge non seulement deux cartes SD UHS II, mais également les nouvelles cartes CFexpress de type A rapides mais minuscules de Sony. Pour la plupart des types de prise de vue, vous pouvez vous en tenir à une carte SD moins chère, mais vous aurez besoin de CFexpress dans certaines situations – plus d’informations à ce sujet sous peu. 

La batterie est la même que celle de l’A7R IV et je pourrais filmer des vidéos pendant environ trois heures avec une charge. De plus, il peut gérer jusqu’à 600 photos, conformément aux normes CIPA. En d’autres termes, vous n’avez pas à vous soucier beaucoup de la mort de la batterie en cours de tournage.

Enfin, il dispose de tous les ports dont vous avez besoin sur une caméra vidéo, y compris USB-C pour le chargement et les transferts de données, ainsi que des ports microphone et casque. Si vous avez besoin de plus de deux canaux audio, vous pouvez utiliser l’adaptateur audio XLR-K3M monté sur griffe Sony. Pour couronner le tout, il dispose d’un port HDMI pleine taille qui est beaucoup moins susceptible de causer des problèmes si vous utilisez un enregistreur externe – et l’appareil photo est même livré avec un protecteur de câble.

Vidéo

Steve Dent / TechQ

Cela nous amène au point fort de cette caméra, la vidéo. Presque tout ce dont je me suis plaint au sujet des appareils photo sans miroir Sony a été résolu. Vous pouvez filmer en 4K jusqu’à 120 ips, plus que tout autre appareil photo hybride sans miroir à l’exception de l’EOS R5 de Canon, ce qui vous offre des options créatives folles. Si vous filmez en 1080p, l’A7S III offre la meilleure qualité HD de n’importe quel appareil photo sans miroir Sony, car il peut suréchantillonner l’ensemble du capteur. Il prend également en charge 240 ips pour des effets super slow-mo.

Si vous voulez donner une pause à votre ordinateur, vous pouvez utiliser le nouveau mode de mouvement «S&Q» (lent et rapide) pour capturer à 60 ips ou 120 ips avec une lecture limitée à 24 ips sans audio. L’avantage de cela est que vous obtenez le même ralenti fluide, mais le métrage est beaucoup plus facile à éditer par la suite. 

De plus, il prend en charge la capture 10 bits dans tous les modes 4K. Combiné aux modes log et HLG de Sony, il offre une vidéo à plage dynamique élevée parfaite pour les travaux HDR ou de post-production. Sachez simplement que la vidéo 4K 10 bits à fréquence d’images élevée avec une qualité maximale nécessite une carte CFexpress rapide et coûteuse – avec des cartes de 80 Go et 160 Go coûtant respectivement 200 USD et 400 USD. 

Vous pouvez même capturer des images RAW 4K 60 ips sur un enregistreur Atomos Ninja 7, bien que l’exposition soit intégrée à l’image, ce qui vous donne moins d’options en post et annule certains des avantages de la vidéo RAW. Cela pourrait toutefois changer avec une future mise à jour du micrologiciel. 

Steve Dent / TechQCrédit photo: Steve Dent / TechQ

Qu’en est-il de l’édition de ces fichiers? Sony a un nouveau choix ici avec sa compression All-I (XAVC S-I) pour 4K ou HD jusqu’à 60 ips, chaque image étant enregistrée séparément. Les fichiers 4K sont volumineux et nécessitent une carte CFexpress à 60 ips, car les débits de données sont en moyenne de 600 Mbps et peuvent atteindre 1200 Mbps. Cependant, j’ai pu les éditer directement sans transcodage dans Davinci Resolve sur un ordinateur portable NVIDIA RTX 2070. 

Si vous préférez des fichiers de plus petite taille sans perte de qualité, vous pouvez enregistrer des fichiers XAVC S 4K ou XAVC HS 4K, mais votre ordinateur grincera si vous essayez de les modifier. En tant que tel, vous devrez probablement les convertir en ProRes ou dans un autre format plus modifiable. 

L’A7S III ne capture pas le 8K ou même le 6K comme l’EOS R5 de Canon ou le BMPCC 6K, mais ces résolutions sont encore largement fantaisistes. Et même s’il ne peut pas suréchantillonner 4K comme l’A7 III (car il a la moitié de la résolution du capteur), sa vidéo 4K est toujours extrêmement nette. C’est un avantage appréciable compte tenu de la capacité de faible luminosité et de l’effet de volet roulant réduit. 

Les couleurs de Canon sont peut-être un peu plus chaudes et plus humaines, mais les teintes de Sony sont sans doute plus précises. Cela facilite l’ajustement de vos images en post, surtout avec la plage dynamique très élevée. 

La stabilisation dans le corps est très efficace pour la vidéo, en particulier avec la stabilisation électronique, ce qui ajoute une petite récolte. Comme d’habitude, il ne peut pas remplacer un cardan, mais il est efficace pour la prise de vue statique ou le panoramique fluide. Et comme je l’ai mentionné plus tôt, Sony a accéléré les vitesses de lecture du capteur, donc l’obturateur roulant ou le jello est maintenant très bien contrôlé – un grand changement par rapport aux anciens appareils photo sans miroir Sony.

Steve Dent / TechQ

L’autofocus vidéo surpasse désormais la technologie AF Dual Pixel tant vantée de Canon, grâce à la vitesse et à l’intelligence artificielle du tout dernier appareil photo de Sony. Il suit avec précision les sujets et la détection du visage et des yeux est étrange, mais pas complètement infaillible. Sony vous offre également un contrôle total sur la vitesse et la fluidité de la mise au point automatique lors du changement de mise au point entre les sujets.

Je pense que l’A7S III est également la meilleure caméra de vlog sur le marché, point final, grâce à l’écran rabattable, à l’entrée micro, à la stabilisation, à la vidéo de haute qualité et à la mise au point automatique des yeux. Il est également assez petit et léger pour être transporté pendant de longues périodes. 

Sa superpuissance, cependant, est la prise de vue en basse lumière. Tout comme le mode nocturne sur les smartphones, c’est stupidement utile dans de nombreuses situations. J’ai trouvé que je pouvais obtenir des photos utilisables avec un bruit gérable jusqu’à 51 200 ISO si j’exposais correctement ou si je permettais une sous-exposition. Au-delà, l’image est trop bruyante, donc ce ne serait bon qu’en cas d’urgence.

Ces puissances à faible luminosité sont très utiles pour les étudiants en école de cinéma ou même les cinéastes professionnels, leur permettant de filmer à l’intérieur et dans d’autres circonstances en utilisant la lumière pratique ou naturelle. Cela crée un cinéma vérité look difficile à reproduire avec d’autres caméras. 

Photographie et qualité d’image

Galerie: images d’échantillons et capture d’images vidéo du Sony A7S III | 31 photos

31

  • +27

Pour les photos, n’hésitez pas à faire caca avec le capteur de 12,1 mégapixels. Cela limite votre capacité à faire exploser les photos, mais les prodigieux pouvoirs de mise au point automatique rapide et à faible luminosité de l’A7S III le rendent meilleur pour d’autres choses. Pour ce que je photographie, principalement des photos de produits et de rue, la vitesse et les capacités de faible luminosité l’emportent sur le manque de résolution. 

Avec seulement 12 mégapixels à traiter, l’autofocus pour les photos est rapide et réactif. Il reste verrouillé, quelle que soit la vitesse de déplacement de votre sujet, vous offrant des photos nettes pour le sport, la faune ou les fêtes animées. Cela fonctionne aussi bien dans une lumière faible que vive, faisant honte à tous les autres appareils photo à cet égard.

Le suivi du sujet de Sony, ainsi que le suivi du visage et des yeux, est déjà en tête de l’industrie – et l’A7S III prend un autre cran. Il suit vos sujets, qu’ils soient humains ou animaux, avec une vitesse et une précision d’un autre monde. Cela se traduit par des portraits nets ou des clichés francs presque à chaque fois. 

L’A7S III peut prendre jusqu’à 10 images par seconde avec la mise au point automatique continue, ou 20 ips avec l’obturateur électronique silencieux. Ce que cette spécification ne dit pas, c’est à quel point l’obturateur mécanique se sent et sonne bien. 

Steve Dent / TechQ

Une autre caractéristique qui rend les prises de vue floues moins probables est la stabilisation dans le corps. Sony revendique 5,5 arrêts de réduction des tremblements, ce qui est moins que ses concurrents comme le Canon R6 et le Panasonic S5. Compte tenu de la plage ISO beaucoup plus élevée et des niveaux de bruit plus faibles, c’est plus que suffisant. 

Comme pour la vidéo, la photographie en basse lumière est inégalée, vous permettant de capturer des photos avec un bruit très gérable à des niveaux ISO ridicules. Tournant à 16000 ou 25600 ISO dans une gare faiblement éclairée, je pouvais extraire les détails de l’ombre avec un minimum de bruit. 

Les JPEG sont naturels avec juste la bonne quantité de netteté, tandis que les photos RAW vous permettent de réduire les reflets soufflés ou d’augmenter les ombres. Bien sûr, ce serait bien d’avoir des photos de plus haute résolution, mais l’A7S III est plus polyvalent et, j’ose le dire, plus amusant à utiliser. Pour la plupart des vidéastes qui prennent occasionnellement des photos, je pense que cet appareil photo fera l’affaire. 

Emballer

Steve Dent / TechQ

Je ne trouve pas beaucoup de défauts avec cette caméra. Sony a traité presque toutes les plaintes que j’ai jamais eues concernant les appareils photo précédents de la série A7, mais cela ne s’est pas arrêté là. Il a également amélioré la mise au point automatique et d’autres fonctionnalités que j’aimais déjà, gardant l’A7S III loin devant ses rivaux.

Ses limites sont dues au prix élevé de 3500 $ et au capteur basse résolution, qui exclut l’A7S III pour le paysage et d’autres types de photographie très détaillée. Si vous en avez besoin, procurez-vous l’A7R IV de Sony au prix similaire avec un 61 mégapixels leader dans sa catégorie. 

Si le budget est un problème et que vous avez besoin d’un appareil photo hybride complet, jetez un œil au Canon R6, au Panasonic S5 ou au A7 III de Sony, tous compris entre 2 000 $ et 2 500 $. Cependant, si vous aimez la vidéo ou la photographie en basse lumière et que vous avez le budget, je vous recommande vivement l’A7S III. Fonctionnalité pour fonctionnalité, c’est tout simplement la meilleure caméra que j’ai jamais testée.

Lire aussi  Les meilleures offres que nous avons trouvées cette semaine: AirPods Pro, Galaxy Buds + et plus